Vous êtes ici : Assurance emprunteur » Foire aux Questions » L’assurance de prêt immobilier est-elle obligatoire ?

Foire aux questions : Législation


L’assurance de prêt immobilier est-elle obligatoire ?


Bien que la loi ne l'exige pas, la souscription d'une assurance emprunteur est imposée par les établissements bancaires dès lors qu'il s'agit d'accorder un crédit immobilier. On peut donc dire qu'il s'agit d'une assurance obligatoire prêt immobilier. Même dans le cadre d'un emprunt à deux, elle reste exigée par les banques pour garantir la totalité du capital assuré.

Assurance obligatoire prêt immobilier : s'assurer à deux

Une garantie de prêt sur deux têtes

Les banques tiennent à ce que le prêt soit garanti à 100 %. Lors d'un emprunt à deux, vous devez donc répartir cette assurance sur vos « deux têtes » : chacun s'assure ainsi pour une partie du capital et atteindre un total de couverture minimum de 100 %. Vous pouvez aussi choisir de vous assurer chacun à hauteur de 100 % afin que le remboursement du crédit soit totalement remboursé en cas de décès de l'un ou l'autre. Non sans savoir, que l'assurance de prêt vous coûtera alors plus cher.

Les autres solutions pour garantir un crédit immobilier

Une assurance obligatoire prêt immobilier est, comme vous l'avez compris, une condition incontournable pour obtenir un prêt immobilier. Cependant, du fait d'un état de santé aggravé et/ou trouvant trop coûteuse cette assurance, quelques emprunteurs réussissent tout de même à convaincre leur banque de ne pas leur imposer cette garantie. Mais comment font-ils ?

Afin d'être en mesure de faire en sorte que la banque n'exige par la souscription d'une assurance pret, il est généralement nécessaire de disposer de revenus suffisants ainsi que d'un patrimoine conséquent : cela rassure la banque. Aussi, il peut être possible de « nantir » une assurance vie au profit de celle-ci. La banque peut alors puiser dans le capital disponible de cette assurance afin de se rembourser, en cas de décès de l'emprunteur ou autre situation l'empêchant de régler ses mensualités. Il existe également l'hypothèque : vous placez un bien immobilier en garantie de prêt et, en cas de défaillance de remboursement de votre part, la banque est en droit de le revendre afin de récupérer son dû.

Peu d'emprunteurs échappent à l'assurance de prêt immobilier

Bien qu'il existe les solutions énoncées ci-dessus, très peu de banques acceptent d'octroyer un crédit immobilier à un emprunteur qui ne souscrit pas une assurance obligatoire prêt immobilier. Quoi qu'il en soit, sachez qu'il s'agit d'une réelle garantie à ne pas négliger car non seulement elle vous couvre mais elle protège également votre famille.