Vous êtes ici : Assurance emprunteur » Foire aux Questions » Est-il vrai que le taux d’une assurance de prêt augmente le coût d’un crédit ?

Foire aux questions : Tarif


Est-il vrai que le taux d’une assurance de prêt augmente le coût d’un crédit ?


Aujourd'hui, les banques exigent généralement toutes, pour accorder un prêt immobilier, que l'emprunteur souscrive une assurance de prêt afin de le garantir. Le taux assurance de prêt vient alors s'ajouter au taux du crédit immo et augmente donc le montant des mensualités de remboursement.

Bien choisir son taux assurance de prêt

Faire jouer la concurrence entre les assurances

Afin de diminuer votre taux assurance de prêt par rapport à celui du contrat groupe de la banque (assurance collective), il vous est conseillé de faire jouer la concurrence entre les compagnies d'assurance pour trouver l'offre la moins chère qu'il vous sera possible de mettre en place en remplacement de l'assurance proposée. Pour cela, le contrat de « délégation d'assurance » (assurance externe au prêteur) doit être au minimum à garanties équivalentes à celui du contrat qui vous a été proposé.

Obtenir le meilleur taux grâce au courtier

Le courtier en assurances de prêt est un professionnel dont le rôle est de trouver pour vous le taux assurance de prêt le plus bas du marché et les garanties les plus adaptées à votre situation d'emprunteur. En passant par ses services, vous mettez toutes les chances de votre côté pour alléger au maximum le coût de votre assurance emprunteur et ainsi réduire de façon optimale le coût global de votre prêt immobilier.

Pourquoi le taux est-il différent entre un contrat groupe et un contrat individuel ?

L'assurance de groupe proposée par la banque présente un taux unique fixé selon la tranche d'âge de l'emprunteur alors que celui des offres d'assurances individuelles est déterminé en prenant en compte le profil, la situation et les risques de l'emprunteur : âge, état de santé, métier...

Ainsi, un jeune emprunteur de 30 ans et en bonne santé obtiendra par exemple un taux d'assurance de 0,32% auprès de l'établissement prêteur contre un taux de 0,16 % auprès d'une compagnie d'assurance. On se rend donc compte qu'il est possible de réduire de moitié ce taux si l'on ne présente pas de risques particuliers. Cela représente une économie de plusieurs milliers d'euros sur le coût d'un prêt immobilier.