Vous êtes ici : Assurance emprunteur » Foire aux Questions » Qu’est-ce que la quotité d’une assurance de prêt immobilier?

Foire aux questions : Garantie


Qu’est-ce que la quotité d’une assurance de prêt immobilier?


Vous avez entendu parler de quotité d'assurance mais n'avez pas compris de quoi il s'agit exactement. Nous vous expliquons.

La quotité, c'est quoi ?

Quotité assurance prêt immobilier : la part du capital à assurer

La quotité assurance prêt immobilier est le pourcentage de couverture de l'assuré. Exemple : lors d'un emprunt à deux, si vous choisissez une quotité de 50, vous serez chacun couvert à hauteur de 50 %. Ainsi, en cas de décès de l'un ou l'autre, pour un crédit de 100 000 €, l'assureur remboursera à la banque la somme de 50 000 €. La quotité s'applique à toutes les garanties souscrites par l'assuré. Si vous empruntez seul(e), la banque prêteuse vous demandera de prendre au minimum une quotité de 100 %.

La quotité lors d'un emprunt à deux

Dans le cadre d'un emprunt à deux, plusieurs solutions de quotité assurance prêt immobilier sont possibles :

  • 50 % sur chacun des deux co-emprunteurs (total de 100 %)
  • 100 % sur chacun des deux co-emprunteurs (total de 200 %). Cela vous offre une couverture totale : en cas de décès de l'un des assurés, l'assureur rembourse intégralement le crédit à la banque et l'assuré restant n'a plus rien à payer et conserve le bien financé.
  • Répartir la quotité selon la capacité de remboursement de chacun : 70/30, 60/40...

La quotité idéale : 100 % sur chaque tête

Comme vous l'avez compris, faire le choix d'une quotité assurance prêt immobilier de 100 % sur chaque tête se veut la meilleure solution car chacun est totalement couvert par l'assureur. Il s'agit d'ailleurs de l'option la plus appréciée des banques. L’inconvénient d'une quotité totale de 200 % est bien évidemment que l'assurance coûte plus chère.

Afin de choisir la quotité qui vous sera la plus adaptée, posez-vous les questions suivantes :

Quelle partie du remboursement mon conjoint peut-il assumer s'il se retrouve seul ?
Quel est le montant de ma pension en cas d'invalidité ?
Mes revenus sont-ils susceptibles d'évoluer durant mon remboursement ? Et dans quel sens ?
De quelles ressources alternatives je dispose pour rembourser mon prêt en cas de difficultés ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez bien choisir votre quotité.