Vous êtes ici : Assurance emprunteur » Informations » Assurance : de nombreuses résiliations en prévision

Assurance : de nombreuses résiliations en prévision


En moyenne plus d’1 assuré sur 3 déclare avoir le souhait de remplacer son contrat d’assurance. Les compagnies d’assurance devraient donc très probablement faire face à un grand nombre de résiliations.

33 % des assurés prévoient de résilier leur contrat d’assurance

Après être parvenus à bouger les choses sur le marché de l’assurance emprunteur, les compagnies d’assurance ne devraient pas rester inactives. D’après une étude réalisée par le cabinet de conseil Oliver Wyman auprès de 4000 personnes clientes en assurances auto et assurances multirisques habitation (MRH), celles-ci seraient nombreuses à souhaiter changer de compagnie d’assurance durant l’année, tel que le permet la loi Hamon (loi sur la consommation 2014).

Grâce à la loi Hamon, les assurés sont en effet en droit de procéder à la résiliation de leur contrat d’assurance lorsqu’ils le désirent, après une première année d’engagement. Dans le détail, 33 % des assurés auto ont déclaré prévoir effectuer une résiliation de leur contrat, contre 27 % pour les assurés MRH.

Mais bon nombre de français semblent encore peu informés surs leurs possibilités : 47 % des sondés déclarent ne pas connaître ce dispositif.

Profils des clients les plus enclins à changer d’assurance

L’étude menée a aussi dressé les profils des clients considérés « à risque ». On peut ainsi y trouver :

  • Les internautes ayant contracté leur assurance auprès du site de leur compagnie d’assurance ou auprès d’un comparateur en ligne.
  • Les moins de 35 ans (les plus de 55 ans paraissent plus fidèles à leur compagnie d’assurance).
  • Les assurés ayant récemment souscrit leur assurance

Les principaux motifs

Sans vraiment de surprise, le coût de l’assurance a été donné par 80 % des personnes sondées comme étant la principale raison de vouloir changer de contrat, viennent ensuite les garanties et la qualité de service.

Quel enseignement est-il possible de tirer de ce sondage ? Afin de rester dans la compétitivité, les assurés devront revoir leurs stratégies, et concevoir un produit plus en adéquation aux besoins de chaque profil.

Les compagnies d’assurance auront à bien cibler les segments plus à risque pour améliorer la segmentation de leurs portefeuilles et lancer des actions faisant preuve de plus de pertinence pour fidéliser leur clientèle.