Vous êtes ici : Assurance emprunteur » Informations » Nous vous expliquons tout sur votre assurance credit

Nous vous expliquons tout sur votre assurance credit


Suite à une demande de crédit immobilier, votre banque vous imposera d'adhérer à une assurance credit pour vous protéger contre le décès, l'invalidité et l’incapacité, et lui assurer ainsi qu'elle sera remboursée si l'un de ces risques survenait durant le remboursement de votre prêt.

Assurance credit

Les garanties décès, invalidité et incapacité

Une assurance credit est un élément important de protection pour la banque (bénéficiaire du contrat), l'emprunteur mais aussi les proches de celui-ci. Elle permet de conserver le bien immobilier financé, en cas d'incapacité de remboursement à la suite d'un accident ou d'une maladie, et évite aux héritiers de l'emprunteur de récupérer la dette s'il venait à décéder.

Si elle n'est légalement pas obligatoire, elle est aujourd'hui pour les banques un élément venant conditionner l'octroi de leurs prêts immobiliers. Une assurance credit comporte la garantie de décès, la garantie d'invalidité absolue et définitive, et la garantie d'incapacité temporaire de travail. Le décès et l'invalidité absolue et définitive permettent un remboursement total du capital restant dû. L’incapacité de travail prend, elle, en charge la mensualité en fonction du niveau d'invalidité de l'assuré.

Le plus souvent, l'emprunteur doit être âgé de moins de 60 ans lorsqu'il signe son contrat de crédit et être âgé de moins de 70 ans à la fin du remboursement. Après un âge de 60 ans, l'emprunteur à cependant la possibilité de souscrire une assurance de prêt spécifique aux seniors.

La garantie chômage

La garantie chômage ou de perte d'emploi est facultative. Pour y souscrire, il est nécessaire de travailler en Contrat à Durée Indéterminée, de justifier d'une certaine ancienneté dans l'entreprise (6 mois minimum) et de pouvoir bénéficier des allocations Assedic.

Le coût d'une assurance emprunteur

Le coût de cette assurance constitue une part non négligeable de la mensualité d'un crédit (jusqu'à 10 %). Pour comparer le coût de différentes offres, il faut tenir compte du taux de l'assurance : celui-ci peut en moyenne varier de 0,3 à 0,7 % selon les assureurs et selon le profil de l'assuré s'il s'agit d'une assurance individuelle souscrite dans le cadre d'une délégation assurance (assurance externe à la banque). Appliqué sur le Taux Effectif Global du crédit, ce taux d'assurance permet de connaître le montant total de votre assurance prêt.

L'emprunteur peut choisir de souscrire le contrat groupe de la banque (assurance collective au tarif fixé par tranche d'âge) ou de procéder à une délégation d'assurance, c'est à dire de souscrire une assurance individuelle auprès de la compagnie d'assurance de son choix. Cette deuxième possibilité permet bien souvent de payer moins cher que pour une assurance de groupe, mis à part si le risque que représente l'assuré est trop élevé. Cela lui permet cependant de s'assurer en cas de refus de la banque à cause d'un risque aggravé de santé, de l'exercice d'un métier dangereux ou encore de la pratique d'une activité sportive ou de loisir à risques.